Conseils utiles

Astuce 1: Comment soulager les crampes dans les jambes

Pin
Send
Share
Send
Send


Maintenant, la présence de convulsions dans les membres inférieurs plaint beaucoup de gens dans le monde. Les crises d'épilepsie peuvent toucher des personnes de plus en plus âgées et leurs jambes se réduisent souvent, surtout la nuit, chez les jeunes.

La santé ne doit pas être négligée si des crampes aux jambes surviennent la nuit. Le phénomène est lourd de douleur intense, il devient un signe de trouble dans le corps. Tout d'abord, vous devez rechercher les causes de la manifestation, puis prendre soin des vaisseaux des membres inférieurs et du cœur. La manifestation pathologique est due à une variété de raisons, diverses méthodes de premiers secours et de traitement sont recommandées. L'article décrit en détail comment aider le patient et quoi faire avec les crampes dans les membres inférieurs.

Qu'est-ce qui se passe avec les crampes musculaires de la jambe

Si une contraction convulsive se développe, réduit le membre inférieur, le muscle est sévèrement spasmodique, incapable de se détendre pendant une courte période. Une personne ressent une douleur insupportable en ce moment, ne peut pas bouger son membre spasmodique. Les crampes se produisent souvent la nuit dans un rêve. Lorsque les jambes sont réduites, le muscle devient très tendu, le sang cesse de couler, une privation d'oxygène se développe, ce qui intensifie les sensations douloureuses. En conséquence, un cercle vicieux se développe. Il est nécessaire de fournir les premiers soins à la victime dans un bref délai, en rompant la chaîne douloureuse.

Une cause fréquente et fréquente de crampes dans les jambes est une hypothermie aiguë (si une personne baigne dans de l'eau froide), un mouvement impulsif soudain après un relâchement musculaire, principalement la nuit. Le surmenage, une forte augmentation de la température corporelle, sont d’autres causes de l’information des jambes. En plus des causes physiologiques, les convulsions sont causées par un certain nombre de maladies, se produisent dans la pathologie du coeur, les vaisseaux sanguins, le système endocrinien.

Donner au patient la bonne posture

Si le patient commence à se plaindre du développement d'une crampe, de la réduction du muscle du membre inférieur, la victime doit être étendue sur une surface horizontale et plane ou s'asseoir. Il est recommandé dans les cas d'endommagement des muscles du mollet ou du pied. Un simple outil vous permettra d'éliminer l'excès de tension du muscle et de fournir l'aide nécessaire plus rapidement.

Déblocage musculaire

Une fois que la victime prend une position horizontale confortable, une tentative de soulagement de la tension musculaire sera nécessaire. Un certain nombre de techniques manuelles ont été développées.

  1. Prenez le patient par le pied dans la zone des doigts, appuyez dessus avec votre main pour que les doigts se redressent vers le corps de la victime. Dans le même temps, les muscles du mollet, contractés, sont contractés au maximum. Le patient aura des sensations douloureuses, après un court laps de temps, la douleur se calmera rapidement.
  2. Le patient est capable de se prendre en charge de cette manière. Vous devrez vous asseoir avec vos jambes horizontales. Avec les doigts des deux mains, saisissez les doigts du pied douloureux, tirez fortement vers vous. Avec la méthode décrite, la douleur passe rapidement - dans les mollets et le pied, si l'action est effectuée correctement.
  3. Les athlètes utilisent souvent une méthode éprouvée pour soulager les crampes dans les membres inférieurs. Prenez un objet pointu et piquez brusquement la peau au site d’une crampe en développement. Un élément approprié pour la manipulation serait une épingle ou une aiguille.
  4. Si les méthodes précédentes ne fonctionnent pas, si la jambe est tirée ou s'il est impossible d'appliquer des actions, il est recommandé d'étirer complètement les muscles spasmodiques.

Masser la zone touchée

Lorsque le patient a libéré sa jambe, il est démontré qu'il masse soigneusement les muscles de la jambe. Cela détend le membre, soulage le stress.

Pour commencer le massage, il est utile de faire des mouvements simples, frotter activement la peau. Le massage se termine par un malaxage intense du muscle. À la fin de la session, assurez-vous de faire des caresses. Cela conduira à calmer le muscle et à la relaxation, en éliminant le ton pathologique.

Créer une paix absolue

Après avoir retiré l’attaque des contractions convulsives, le patient doit se reposer. Une personne souffre de douleurs intenses, les muscles de la jambe et du corps se reposent et se détendent.

Après un certain temps, le patient commence à ressentir une douleur intense et douloureuse à l'endroit où des contractions convulsives des muscles de la jambe ont été constatées. La douleur rappelle par nature les sensations qui apparaissent chez les athlètes après l’entraînement. L'apparition est due à la libération de grandes quantités d'acide lactique dans les muscles qui, lorsqu'elles sont excrétées lors des contractions musculaires, irritent les récepteurs et contribuent à l'apparition de la douleur.

Phytothérapie

Des lotions de gaze ou de serviette trempées dans des infusions, des décoctions de préparations médicinales sont faites sur la zone endommagée des jambes. La composition à base de plantes est autorisée:

  • Fleurs de trèfle rouge.
  • Fleurs de calendula officinalis.
  • Les feuilles de rhubarbe et ses tiges.
  • Trèfle jaune.

Les ingrédients sont pris dans des proportions égales. Une cuillère à soupe du mélange de légumes est sélectionnée, infusée dans de l'eau bouillante au bain-marie. Ensuite, retirez le mélange résultant du feu, laissez reposer pendant une heure. Après avoir insisté, filtrez le bouillon avec de la gaze. Une serviette en gaze ou en coton est insérée dans l’infusion résultante, légèrement essorée et appliquée sur la plaie des jambes. Il est nécessaire de traiter une crise épileptique dans quelques semaines.

Teinture d'alcool

Si une attaque de convulsions dans les muscles des membres inférieurs se développe souvent la nuit, une teinture alcoolique de fleurs de tanaisie deviendra un remède populaire efficace. Ils font de la vodka.

Versez 0,5 g de vodka dans 100 g de matières premières sèches et broyées, laissez infuser pendant sept jours. Traitez ensuite le patient avec des crises convulsives aux membres inférieurs. À des fins thérapeutiques, le soir avant le coucher, une solution est appliquée sur les jambes et les pieds.

Comment prévenir les crises

Pour prévenir les crises d'épilepsie aux membres inférieurs la nuit, il est prouvé qu'il surveille attentivement l'équilibre hydrique et électrolytique du corps. Les règles doivent être suivies:

  1. Buvez beaucoup de liquides quotidiennement. S'il n'y a pas de contre-indications pour des raisons de santé, vous devez boire de l'eau jusqu'à 2 litres par jour. N'oubliez pas que les boissons gazeuses et les boissons contenant de la caféine ne sont pas prises en compte, elles peuvent aggraver la situation et provoquer des crampes.
  2. Si possible, les diurétiques doivent être évités. S'il est recommandé de le prendre pour des raisons médicales, le médecin traitant prescrit dans un médicament complexe riche en potassium et magnésium, qui rétablit l'équilibre eau-électrolyte dans les tissus corporels, et le tonus du muscle squelettique est assoupli et normalisé.
  3. Les boissons gazeuses contenant un excès de dioxyde de carbone et de sucre contribuent à l’excrétion du calcium dans le corps, ce qui augmente le risque de convulsions la nuit. Il convient de limiter l'utilisation de jus à base de pulpe, la fibre contenue dans la composition favorisant la déshydratation des tissus, provoquant une nouvelle attaque.
  4. L’alcool, avec une tendance à la crampe, aggrave la situation, surtout par temps chaud. La déshydratation intensive du corps se produit, les convulsions se développent non seulement dans les membres inférieurs, les convulsions de tout le corps se produisent par convulsions.

Contrôle de l'exercice

Il est recommandé de modérer l'activité physique ayant tendance à avoir un syndrome convulsif nocturne. La fatigue excessive affecte négativement le travail des vaisseaux du corps, des contractions musculaires douloureuses et spasmodiques se développent. Porter constamment des chaussures à talons hauts est nocif.

À des fins préventives, vous devez effectuer régulièrement de petits complexes d’entraînement physique pour les jambes. Il est permis d’utiliser la randonnée, les petites courses, la gymnastique aérobic pour les membres inférieurs. Évitez de nager dans des eaux excessivement froides - dans des étangs et des piscines ouverts. Le froid peut déclencher des crises.

Un bon traitement prophylactique sera un léger massage quotidien des endroits où les crampes nocturnes sont courantes. Commencez par bien frotter et frotter les muscles. Pour éliminer le spasme, il sera nécessaire de laver en profondeur et de manière intensive les zones situées au-dessus du site de spasticité, puis de masser directement la zone touchée avec des mouvements légers.

Le matin et le soir, il est bon de prendre une douche chaude.

Contrôle métabolique

Il est nécessaire de veiller à ce que le corps conserve une teneur suffisante en minéraux et en vitamines importants, en particulier le calcium et le magnésium. L'abondance de potassium et de magnésium contient des fruits secs, des abricots secs, des raisins secs, des bananes, des pommes. Les produits laitiers fermentés sont riches en calcium.

Il a été démontré qu’il prenait en charge la présence de produits alimentaires réduisant la résistance vasculaire périphérique et empêchant l’apparition de crises convulsives la nuit.

Veillez à contrôler votre glycémie, en particulier chez les personnes souffrant de troubles métaboliques et de diabète. Pour éliminer la cause des crises, il est recommandé de traiter les principales maladies - pathologies cardiaques, troubles métaboliques.

Comment soulager la douleur des crampes

Un phénomène tel que les convulsions peut être le signe d'une maladie, ainsi que la conséquence d'un manque de certaines vitamines, oligo-éléments dans le corps. Vous pouvez rapidement réduire l’inconfort des crampes aux orteils si vous vous tenez sur une surface froide ou si vous attachez un objet froid à vos doigts. À la maison, vous pouvez plonger vos pieds dans un récipient rempli d’eau fraîche. Après 1-2 minutes, vous devriez vous allonger avec les jambes légèrement levées. En raison du froid et de la circulation sanguine des orteils, la douleur devrait être considérablement réduite.

Vous pouvez réduire les crampes en massant énergiquement vos orteils et en les tirant vers vous. Parfois, des ajustements ou des injections superficielles avec des objets tranchants aident - par exemple, avec une aiguille (bien sûr, désinfectée). Il est nécessaire d’augmenter la part des aliments tels que le fromage cottage, les légumes, les fruits, les haricots, les noix et le miel dans votre alimentation.


Pour réduire les saisies, vous devez utiliser quotidiennement 2 à 3 cuillerées à thé d'un mélange de noix finement hachées et de miel liquide.

Les orteils sont souvent causés par le port de chaussures serrées et inconfortables. Cela est particulièrement vrai pour les femmes qui aiment les talons aiguilles. Et si une telle fashionista est toujours obligée de rester debout pendant longtemps, le risque de convulsions augmentera plusieurs fois. Par conséquent, ces chaussures (même très belles et élégantes) devraient être abandonnées au profit de chaussures plus confortables qui réduisent la charge sur les jambes.

Enfin, le surpoids peut être la cause de crampes dans les orteils. Ensuite, vous devez prendre toutes les mesures nécessaires pour vous débarrasser des kilos en trop. Dans tous les cas, cela profitera à la santé.

Quelles maladies peuvent causer des crampes dans les orteils?

Les convulsions, accompagnées d'engourdissements et de douleurs aux orteils, sont des symptômes de maladies telles que les pieds plats, l'arthrose des pieds, l'arthrite des articulations des doigts. De plus, de telles convulsions peuvent être causées par des varices des extrémités inférieures, une insuffisance de l'apport sanguin aux orteils et diverses maladies infectieuses.


Dans les cas les plus graves, les crampes aux orteils sont l’un des symptômes de l’empoisonnement du corps.

Seul un médecin peut poser le bon diagnostic et choisir le traitement le plus efficace. Par conséquent, vous devez consulter un médecin et non pas vous soigner vous-même. N'oubliez pas que vous pouvez vous débarrasser des crises en suivant les instructions du médecin. L'espoir d'une médecine traditionnelle n'en vaut pas la peine.

Pin
Send
Share
Send
Send